L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE & DATA
DES INFRASTRUCTURES

CANVIEW

Antin cède l'espagnol Lyntia Networks à deux assureurs européens

Accès libre
Après avoir vendu Reintel en fin d'année dernière, le fonds d'investissement français se déleste de l'activité Fiber-to-the-Office (FttO) de l'opérateur espagnol, auprès d'un consortium composé d'AXA Investment Managers et Swiss Life Asset Managers. Les deux assureurs déboursent 2 Md€, valorisant la branche de l'entreprise à 21 fois son Ebitda.

- 7 conseils
La fibre optique s'invite chez les Européens.

La fibre optique s'invite chez les Européens.

Après la vente d'Adamo (lire ci-dessous), la fièvre de l'investissement continue dans la fibre optique espagnole. Attendue depuis plusieurs mois, la cession de l'opérateur télécom Lyntia vient d'être finalisée avec un changement substantiel de périmètre. Originellement valorisé à 4 Md€ par son actionnaire Antin Infrastructure Partners, l'ancien Gas Natural Fenosa Telecom (Ufinet) a finalement été scindé en deux entreprises : l'unité de fibre optique jusqu'au domicile, connue sous le nom de Lyntia Access et qui reste dans le giron du fonds d'investissement d'Alain Rauscher, et la division des réseaux pour gros clients, baptisée Lyntia Networks. C'est cette dernière qui vient d'être cédée, pour 2 Md€, à un consortium composé des assureurs AXA Investment Managers et Swiss Life Asset Managers, doublant en phase finale l'alliance des fonds de pension australien et canadien AustralianSuper et Omers Infrastructure. Selon nos informations, les deux assureurs se partagent le capital à quasi-parts égales avec Swiss Life en majoritaire, le suisse intervenant à travers sa stratégie core infra, dont le troisième millésime Swiss Life Funds Global Infrastructure Opportunities III à récemment closé à 2,2 Md€ (lire ci-dessous). avaient déjà assemblés leurs forces pour tenter d'acquérir 49 % de Reintel, la filiale de fibre optique de l'espagnol Red Eléctrica, finalement vendue par Antin à l'américain KKR pour 971 M€ en décembre dernier. Selon nos sources, Axa et Swiss Life mènent l'opération en equity ainsi qu'en dette senior et dette junior via un pool bancaire gardé confidentiel. 

Doublement de valorisation

Jose Antonio Lopez Muñoz, Lyntia

Jose Antonio Lopez Muñoz, Lyntia

Dédié au Fiber-to-the-Office (FttO), Lyntia Networks est l'un des plus grands fournisseurs de fibre en Espagne, avec un réseau de 43 643 km desservant près de 60 000 bâtiments dans 2 700 villes. Le groupe dirigé par Jose Antonio Lopez Muñoz gère les contrats à long terme avec des clients tels qu'Enagás, Naturgy et Vodafone, et est ainsi valorisé à près de 21 fois son Ebitda 2021 (96 M€) par le groupement des deux assureurs, qui comptait originellement le fonds néo-zélandais Morrison & Co, sorti du processus en fin de parcours. Un succès pour Antin, qui a acquis l'ex-Ufinet en 2018 auprès de Cinven pour 1,3 Md€ - soit quatorze fois l'Ebitda à l'époque (lire ci-dessous). Le fonds britannique l'avait précédemment racheté à Naturgy en 2014 pour environ 510 M€, ou huit fois l'Ebitda. Entre-temps, Antin a investi environ 300 M€ dans plusieurs augmentations de capital et soutenu Lyntia dans l'acquisition des réseaux de fibre optique de ses compatriotes Iberdrola (260 M€) et Endesa (132 M€). Les deux nouveaux actionnaires de l'opérateur devraient continuer à soutenir la croissance de ses activités sur le marché espagnol, sans exclure la possibilité de mener des opérations de croissance externe si une opportunité se présente. 

Une future cession pour Lyntia Access ? 

Reste désormais à savoir ce qui adviendra de Lyntia Access. La branche aux 2,3 millions de clients avait attiré l'attention de l'opérateur espagnol Onivia Network, contrôlé par Macquarie Capital, Aberdeen Standard Investments et Daiwa Energy & Infrastructure, ainsi que celles d'Adamo et d'Infravia. Déçu par le montant des offres déposées, le process étant concurrencé par la cession d'une part minoritaire de son homologue Avatel pour 1,5 Md€, Antin a choisi en avril de continuer à faire croître l'entreprise en vue d'un retour sur le marché plus tardif. Celui-ci pourrait arriver plus tôt que prévu : selon la presse espagnole, l'entreprise andalouse, qui a fait appel aux services de Santander et JP Morgan pour trouver un actionnaire qui l'aidera à déployer son réseau de fibres optiques dans les petites villes, a reçu une proposition de Lazard pour formaliser une offre sur la filiale de fibre optique à domicile du fonds français.

CFNEWS Newsletter

Tous les vendredis
Recevez tous les vendredis toute l'actualité financière et data des infrastructures : Levées de fonds, Capital Développement, M&A, ...

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération LYNTIA

Capital développement / Prise de participation

[Véhicule]